Le contenu de ce site est donné à titre d’information générale uniquement et ne s’applique pas à une personne physique ou morale en particulier. Il ne constitue pas un conseil juridique ou fiscal. Il ne peut nullement remplacer le conseil individualisé d’un spécialiste pour un cas concret. Nul ne doit prendre des mesures fondées sur ces informations sans un conseil éclairé adéquat et sans une analyse approfondie de la situation donnée. Nous ne sommes pas responsables des décisions prises par l’utilisateur sur la base des informations précitées.

Bien que nous sélectionnions les informations publiées avec la plus grande attention, nous ne sommes nullement responsables de leur exactitude, de leur actualité et de leur exhaustivité. Le cabinet Schuffels Rechtsanwälte se réserve le droit de modifier, compléter, supprimer ou actualiser, à tout moment et sans avis préalable, les informations, produits ou services proposés sur ce site Internet.

Les informations rassemblées sur ce site ne constituent en aucun cas une offre contractuelle juridiquement contraignante de notre part. L’utilisateur ne peut pas utiliser ce site pour déposer une offre ou pour passer une commande, sauf si cela est expressément mentionné.

Le cabinet Schuffels Rechtsanwälte décline toute responsabilité concernant le contenu de sites Internet vers lesquels le présent site renvoie et qui sont exploités par des tiers. En cas de contenus illégaux, erronés ou incomplets ou en cas de préjudice résultant de l’utilisation ou de la non-utilisation des informations contenues sur ces sites, seule la responsabilité du propriétaire du site concerné est engagée.

Le cabinet Schuffels Rechtsanwälte (Munich) détient les droits d’auteur du présent site Internet. Tous les droits sont réservés. La reproduction par téléchargement sur un support durable et/ou l’impression sur papier ainsi que la diffusion ultérieure ne sont autorisés que pour les contenus invitant expressément l’utilisateur à le faire. Toute autre utilisation d’un contenu protégé par un droit d’auteur est interdite sans autorisation écrite.

En cas de litige existant ou à naître, seule la législation allemande s’applique et seuls les tribunaux allemands sont compétents.